La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 La Reformulation

  16. La Reformulation

 

  Tout le monde utilise la Reformulation dans sa communication, sans même s’en rendre compte.

 

  La Reformulation fait partie de la Synchronisation Verbale et contribue donc à la création du lien de confiance.

 

  La Reformulation mot pour mot

 

 Comme son nom l’indique, la Reformulation mot pour mot consiste à reformuler à l’identique les mots de votre interlocuteur.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je vous consulte pour arrêter de fumer".

  - Praticien : "vous me consultez pour arrêter de fumer".

 

  La Reformulation en questionnement

 

  La Reformulation en questionnement est une Reformulation mot pour mot mais à la forme interrogative.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je vous consulte pour arrêter de fumer".

  - Praticien : "vous me consultez pour arrêter de fumer ?"

 

  La Reformulation Ponctuelle

 

  La Reformulation Ponctuelle consiste à reformuler seulement les derniers mots de la personne.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je vous consulte pour arrêter de fumer".

  - Praticien : "hum hum, pour arrêter de fumer…"

 

  La Reformulation Interrompue

 

  Lorsque vous utilisez la Reformulation Interrompue, c’est votre interlocuteur qui termine la phrase.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je vous consulte pour arrêter de fumer".

  - Praticien : "hum hum, vous me consultez…"

  - Sujet : "...pour arrêter de fumer !"

 

  La Reformulation comme Recadrage

 

 Il s’agit là de modifier légèrement les données en employant (paradoxalement !) des termes différents de ceux de votre interlocuteur afin de lui faire comprendre que vous avez reçu son message.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je vous consulte pour arrêter de fumer".

  - Praticien : "vous venez en séance pour vous libérer du tabac".

 

  La Reformulation comme Recadrage permet également d’amplifier les éléments positifs, notamment pour modifier l’état interne de la personne et transiter vers un sujet de discussion plus constructif. Cette technique est donc un outil thérapeutique à part entière.

 

  Exemple :

 

 - Sujet : "mes angoisses sont encore bien présentes ainsi que mes troubles du sommeil mais parfois, durant la journée, je me sens plus serein qu’avant".

 - Praticien : "hum hum, parfois durant la journée, vous vous sentez plus serein. Pouvez-vous m’en dire davantage ? Etc."