La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 La Détermination d'Objectif

  17. La Détermination d'Objectif en 7 points

 

 Les questions qui suivent forment la Détermination d’Objectif, outil indispensable à appliquer durant l’Anamnèse pour identifier l’objectif de la personne.

 

  1. Que voulez-vous ? En quoi puis-je vous aider ? Que puis-je pour vous ?

 

  Par exemple : "je veux arrêter de fumer".

 

  2. En quoi est-ce important pour vous ? (D’arrêter de fumer)

 

  En répondant à cette question, la personne vous renseignera sur ses motivations. Vous pouvez les reformuler une par une puis rajouter "et quoi d’autre ?" pour en dresser la liste complète ; en effet, plus les motivations du sujet seront nombreuses et plus il aura de "bonnes raisons" de devenir non-fumeur.

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "pour mieux respirer".

  - Praticien : "ok, pour mieux respirer et quoi d’autre ?"

  - Sujet : "pour avoir meilleure haleine".

  - Praticien : "ok, pour avoir meilleure haleine et quoi d’autre encore ?"

  - Sujet : "pour faire des économies".

  - Etc.

 

  3. Comment saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ?

 

  Qu’est-ce qui sera différent d’avant ? Plus positif et meilleur pour vous ?

 

  Exemple :

 

  - Sujet : "je me sentirai plus libre".

  - Praticien : "vous vous sentirez plus libre et quoi d’autre ?"

  - Sujet : "je respirerai mieux".

  - Praticien : "vous respirerez mieux et quoi d’autre encore ?"

  - Sujet : "j’aurai meilleure haleine".

  - Etc.

 

  4. Où ? Quand ? Comment ? Avec qui ? (Futurisation par Suggestion Indirecte)

 

 Imaginons un moment que nous sommes dans l’avenir et que votre objectif est atteint : où sommes-nous ? Comment les choses se passent-elles ? Comment vous sentez-vous désormais ? Etes-vous seul ou accompagné ?

 

 Cette question est une Suggestion Indirecte provoquant une Futurisation (projection dans un avenir probable) chez la personne. Il s’agit d’une Suggestion Indirecte car nous ne lui demandons pas directement (mais indirectement) de se projeter dans l’avenir, une fois l’objectif atteint.

 

  L’Inconscient ne fait pas la différence entre une situation réelle et une scène créée par votre imagination. Le fait de se projeter dans l’avenir apporte donc une dimension plus réalise à l’objectif de la personne et multiplie ainsi ses chances de l’atteindre.

 

  Exemple :

 

 - Praticien : "peut-être que vous pouvez laisser les paupières se fermer un moment et peut-être que vous pouvez imaginer que du temps s’est écoulé et que vous êtes non-fumeur, nous sommes dans votre avenir et votre objectif est atteint. Que voyez-vous ? Qu’entendez-vous ? Que faites-vous ?"

 

 - Sujet : "mon conjoint, lui-même non-fumeur, est également libéré. Je l’entends se réjouir de ma décision et de mon nouveau statut. Je retrouve les odeurs, les goûts et je respire bien mieux qu’avant, etc."

 

 Le Modèle "comme si" : vous pouvez également suggérer au sujet de faire comme si son objectif était déjà atteint : en modifiant dès à présent sa façon de penser (faisant "comme si" !), on tend à modifier également ses croyances et ses comportements.

 

  5. Qu’est-ce qui vous empêche d’atteindre votre objectif ?

 

 La réponse du sujet à cette question vous orientera sur ses Croyances Limitantes impliquées dans la non-réalisation (provisoire !) de son projet, sur les éléments qu’il perçoit subjectivement comme étant des freins à l’atteinte de son objectif.

 

 Je me souviens d’un ami qui répétait souvent : "celui qui veut se trouve des raisons, celui qui ne veut pas se cherche des excuses".

 

  Exemple :

 

  - Praticien : "pourquoi n’arrêtez-vous pas de fumer seul ? Pourquoi me demandez-vous cette aide ?"

  - Sujet : "le problème, c’est que j’ai peur de grossir…"

  - Praticien : "le fait que vous ayez peur de grossir signifie t-il pour autant que vous allez grossir ?" (Recadrage)

 

  6. Le fait que vous atteigniez votre objectif (que vous arrêtiez de fumer) peut-il poser problème à quelqu’un ?

 

 Dans des termes plus sophistiqués, cette étape s’intitule la Vérification de l’Ecologie, l’objectif devant être Congruent (cohérent, en phase avec la personne), réalisable. Par exemple, une anorexique souhaitant perdre 10 kilos a un objectif Incongruent.

 

 7. Quels sont vous atouts, vos qualités, vos ressources ? Et quels sont vos besoins ?

 

 Cette double question vous renseignera, d’une part, sur les ressources que la personne croit détenir, autant d’atouts potentiels pour elle sur le chemin menant à son objectif et d’autre part, sur ses besoins (par exemple, besoin de "confiance en soi").

 

 Si la personne n’est pas capable de vous indiquer quelles sont ses ressources alors demandez-lui quelles sont les qualités que son entourage lui reconnait…

 

 Souvenez-vous que l’Inconscient est un immense réservoir de ressources et de connaissances : si l’objectif de la personne est "d’être capable d’animer une réunion avec la plus grande aisance" alors l’essence de l’expérience positive passée au cours de laquelle elle a pris la parole devant un auditoire composé de proches venus assister au mariage d’un ami commun pourrait bien lui être utile ! Dans ce cas, vous pourrez ensuite utiliser la technique dite du "Transfert de Compétence" ou "Transfert d’EdR" qui vous permettra de faire glisser la ressource "aisance pour la prise de parole en public" vers le moment du besoin (à savoir, par exemple, la prochaine réunion).

 

 Tout comme nous l’utilisons parfois malgré nous et contre nous pour nous auto-saboter, notre vécu peut aussi être un allié.